Castel Vieilh La Salle

 
 
Voici l'histoire d'un pionnier et d'un jusqu'au boutiste. Mickaël Jaumain a repris les vignes de son père qui étaient cultivées en agrobiologie depuis 1964 ! Pour ainsi dire, ce domaine situé sur la commune de Castelviel en Gironde (dans l'Entre-Deux-mers) n'a jamais vraiment connu la chimie et cela se ressent sur les paysages qui ressemblent plus à un bocage qu'à certains terrains lunaires qu'on voit encore trop souvent dans le bordelais.
 
 
 
L'exploitation est petite, 6,3 hectares, et exposée plein sud sur des jolis terroirs argilo-calcaires. Fort des enseignements de son père, Mickaël a poussé plus loin la recherche d'une production respectueuse de l'environnement et dépourvue d'intrants. C'est ainsi qu'il se voit certifié en agriculture biologique en 1994 et en biodynamie depuis 2003.
 
Bourreau de travail, Mickaël Jaumain consacre tout son temps aux vignes et à la vinification et peu de temps à la paperasse et à la commercialisation de ses vins. Les principes de la biodynamie sont appliqués avec rigueur, avec uniquement des préparations à base de tisanes et décoction de plante et de fleurs. Il n'accepte aucun engrais, pas même biologique. Finalement il viendra même à claquer la porte de Demeter dont il ne comprend pas l'acceptation de certains produits, ni la politique en matière de sulfitage.
 
Evidemment les vignes sont enherbées (cela se voit) et les récoltes manuelles.
 
Au final, Mickaël Jaumain est très fier de sa matière première et de ses vignes qui fourmillent de vie. Les raisins sont sains et lui permettent de vinifier sans chimie.
 
 
Pointilleux à l'extrême, Mickaël Jaumain réalise 20 à 30 soins par an, ce qui est considérable. Il fait également réaliser de nombreuses analyses chimiques pour tester sans cesse l'existence ou non de molécules chimiques indésirables. Résultat, sur 500 molécules indésirables, 499 ne sont pas présentes et la dernière 70 fois inférieure à la norme tolérée ...
 
Côté vinification la fermentation démarre avec les levures indigènes sans enzymage, ni apport extérieur. Les vins ne sont ni filtrés, ni collés. Concernant les deux cuvées que nous vous proposons, le 2014 est sans soufre ajouté, tandis que l'assemblage 2011/2012 a reçu 23 mg/litre de soufre volcanique naturel d'Italie ....
 
 
Cet vision extrême de la production a ses revers, puisque Mickaël Jaumain s'est mis en marge de tout. En 2005 il a quitté l'AOC Bordeaux et en 2009 Demeter pour ses orientations en matière de sulfitage. Comme ce vigneron n'est pas fait pour le marketing et que ses étiquettes sont épouvantables et comme ses vins passent en "vin de table" à défaut d'agrément de l'AOC, peu à peu les banquiers le lâchent et il travaille au coup par coup. C'est ainsi que Mickaël tire le diable par la queue et ne procède à des mises que lorsqu'il a les moyens de le faire. Actuellement (en 2021) tous ses millésimes postérieurs à 2014 sont encore en cours d'élevage et seuls sont en bouteille des vins de 2011/2012 et 2014 parfaitement à point.
 
Voilà donc un vigneron atypique dont on n'entend pas parler, dont les bouteilles sont très peu attirantes et qui n'est qu'en catégorie vin de France ... mais que nous vous engageons à goûter !
 
 
Les étiquettes sont d'un amateurisme confondant, mais oubliez le contenant et fiez vous au contenu ... car évidemment après toute cette littérature il convient de préciser que les vins sont très bons ! Avec tout le contexte, celui de vigneron nature, on peut s'attendre à tout, mais sur ce que nous avons dégusté les vins tiennent terriblement bien à l'air, sans aucun défaut tel de l'oxydation, de la réduction, du gaz ou des brettanomyces. Rien de tout cela, si ce n'est peut être une pointe de volatile qui participe à la compléxité du bouquet (façon Barral). 
 
 
 

Active filters

Castel Vieilh La Salle - Le Rouge de Notre Terre - 2014

Vin de France | Rouge | 75 cl | Agriculture Biologique

Sur la framboise, petites baies rouges, pointe discrète de volatile, fusain. La bouche est fine, aux tanins abondants mais poudrés, très minérale sur le fusain/âtre de cheminée, d'une belle acidité qui porte le vin. Longue finale minérale. Très fin et digeste dans l'ensemble. On a affaire à du...

19,00 € TTC

Sur la framboise, petites baies rouges, pointe discrète de...

Top