Champagne Ruppert-Leroy

Dans: Fiches domaines Le: Commentaire: 0 Hit: 254

5e490e559967ccbea86f8947.jpg?t=158184611

Bénédicte et Emmanuel
On oublie souvent que la Côte des Bar est à quelques kilomètres de Chablis avec des sols très similaires. Apres notre escapade à Chablis nous faisons donc un détour pour rencontrer nos producteurs préférés de champagnes de l'Aube : Bénédicte Ruppert et Emmanuel Leroy. Ces deux biodynamistes convaincus (certification Demeter) se sont rencontrés dans le cadre d'activités sportives. En 2009 ils décident de changer totalement de cap et de reprendre les vignes des parents de Bénédicte.
Ils s'installent donc à Essoyes, dans une ferme totalement isolée et décident de cultiver les vignes selon les concepts de la biodynamie. Mais attention, ici le terme n'est pas utilisé dans le but unique de vendre, c'est un véritable sacerdoce, un art de vivre. Selon les concepts de Steiner la vigne n'est qu'un des éléments d'une production d'ensemble qui se veut autosuffisante et dont chaque activité est un apport pour l'autre.
C'est ainsi que le domaine élève également des animaux (lapin, vaches Aubrac, agneaux, poules), nourris uniquement au fourrage ou avec des produits naturels. Cet élevage animalier produit la fumure qui amendera les vignes.
Des très jolies vaches d'Aubrac sont nourries au fourrage ...
Emmanuel à l'oeuvre ...
Des agneaux qui ne semblent pas malheureux dans cette ferme bienveillante
Bien évidemment, le domaine produit également lui même les tisanes et autres décoctions biodynamiques.
Emmanuel et Bénédicte qui s'occupent donc de la totalité de la ferme ont un vignoble très restreint, soit 4 hectares, d'autant qu'il est planté à très haute densité, ce qui accroit la charge de travail. Les parcelles sont enherbées dans les rangs et les sols labourés soit avec leur jument, soit avec des engins légers. La taille est sévère et les rendements limités.
Photographie faite par le domaine de la parcelle Les Cognaux
Pour Bénédicte et Emmanuel le vin se fait avant tout à la vigne et tout le soin est essentiellement apporté à l'extérieur, sur le terrain. 
Toutes les parcelles sont exposées sud, sud-est ce qui impacte le profil des vins (vineux, puissants).
La plus grosse parcelle, Fosse Grely (qui intègre Papillon en pinot noir) et plantée en chardonnay et pinot noir. Elle s'étend sur 2,30 hectares, en bas de côte, sur des argiles rouges peu profonde, puis sur une dalle de calcaire.
Martin Fontaine plantée de chardonnay est une parcelle bien plus pentue, tout comme les Cognaux, plantée de pinot noir, qui est constituée de marnes grises et de coquillages.
Evidemment les vendanges sont manuelles.
Au chai, les raisins sont pressés dans un pressoir assez ancien à membrane de 2000 kilos.

Commentaires

Laissez votre commentaire

* Required field

Top